Retourner aux articles de presse

Belgique

Date de publication : 09/04/16

Auteur : Jehan Goffin

Gestion de portefeuille – Des algorithmes pour vous guider dans vos investissements

L'équipe dirigeante de BirdeeLe secteur financier voit germer en Belgique des « robots conseillers ». Ces algorithmes calculent le portefeuille idéal en fonction de votre profil de risque. Vous reprendrez bien un peu de…?

La prochaine fois que vous souhaiterez investir, vous n’aurez peut-être plus en face de vous un conseiller humain, mais un simple questionnaire à remplir en ligne. De nouvelles sociétés de gestion s’implantent petit à petit en Belgique et dans toute l’Europe, les « fintechs » (contraction entre finance et nouvelles technologies). Pour la plupart à l’état de start-up, elles utilisent la puissance de calcul des algorithmes pour déterminer le meilleur portefeuille d’investissement en fonction de votre profil de risque.

Comme cela se passe concrètement? Vous vous rendez sur leur site web, y remplissez un questionnaire pour détailler le montant que vous souhaitez investir, quelles sont vos connaissances financières, quelle perte maximum vous êtes prêt à accepter, etc.

Récoltant les données de marché de plusieurs années, voire dizaines d’années, ces algorithmes calculent alors la pondération idéale entre les différentes classes d’actifs (principalement les actions et les obligations).

« L’intérêt des algorithmes en finance est multiple: ils calculent très vite, ils ne sont pas influencés par des discours ni des émotions externes, ils travaillent pendant que nous faisons autre chose et ils font exactement ce que nous leur demandons », explique Geoffroy De Schrevel, CEO de Gambit/Birdee.

Grâce à l’utilisation des nouvelles technologies, les fintechs sont capables de réduire leurs coûts de gestion et proposer des portefeuilles d’investissement pour des patrimoines moins conséquents.

Elles parviennent à attirer ainsi une nouvelle clientèle, peu habituée au monde du banquier privé.

Un exemple parmi d’autres en Belgique: Easyvest. Fondée par deux jeunes entrepreneurs spécialisés dans le monde de la finance, la start-up a ouvert ses portes en janvier dernier. « Ce que nous proposons aux gens, c’est de les aider à mieux investir leur argent, de façon plus intelligente, moins chère et surtout plus facile », détaille Matthieu Remy, co-fondateur et CEO d’Easyvest.

[…]

Accéder à l'article orginal